Rien faire ou pas

Être en action, toujours en action. Et si vous faisiez quelque chose hein ? Non mais c’est vrai, vous ne faites rien de vos journées non ?
Vous ne méditez pas, vous ne parlez pas, vous ne travaillez pas et on vous demande encore et encore de faire quelque chose.  »

Le temps est de passer à l’action ! »

C’est vrai la terre attend de vous, que vous vous bougiez enfin !!!

Et c’est marrant parce qu’au plus on vous dit de vous bougez, au plus vous n’avez plus envie de le faire. Grave non ?

Au début on est là : »Ouai, c’est super on va faire un truc tous ensemble…, » et puis petit à petit les joies s’effilochent et le calme revient, la procrastination, plus envie, on se retrouve avec soi même et finalement, non mais faut être réaliste on ….. S’emmerde.

Y’a même un mantra….. « Rien à foutre » pour vous déculpabiliser de rien faire.

Alors on fait un truc puis deux puis trois pour s’occuper. On est toujours entrain de faire un truc. faut bien sinon on crève hein ?
Ou alors on va dire que je fous rien et que je deviens flasque ou encore un ou une bon(ne) à rien etc…

Mais moi je préfère être un bon à rien, qu’un mauvais en faisant quelque chose. Si rien faire s’était ça ma vrai nature. Parce que 7 milliard d’individus qui bougent, qui font quelque chose chaque seconde, vous avez vu le bordel que ça fait ?

Même si tous les humains sont bougés par quelques excités du pouvoir, n’empêche que nous bougeons. Même en faisant la grève on bouge. Normalement la grève c’est pour rien faire !

Ben non. Faut encore faire un truc.

Ne croyez vous pas que stopper un peu le mouvement ne serait pas plus salvateur. Ne croyez-vous pas que lorsque vous éteignez votre compteur électrique votre corps ne se repose pas parce qu’il sent tout simplement, le repos autour de lui ?
Ne croyez-vous pas que laisser toute une journée votre téléphone, votre télé et aller se poser sans rien dire au pied d’un arbre ou encore dans un pré ne serait pas plus libérateur et reposant?

Ne croyez-vous pas que d’être avec votre amoureuse ou votre amoureux s’en dire quelque chose ou faire quelque chose ne laisserait pas la place pour recevoir la présence de l’autre ?

Ne croyez-vous pas que la minute de silence ne devrait pas être 1 heure de silence dans votre cœur ou mieux dans votre esprit ?

Ne croyez-vous pas que faire taire votre esprit ne vous permettra pas d’écouter votre intérieur ?

Ne rien faire s’est aussi faire quelque chose pour soi. Ne rien faire c’est au contraire vous accorder de l’écoute, de l’amour et de la compréhension.

Ne croyez-vous pas que de ralentir alors que tout le monde vous presse, ne vous permettrait pas de voir des choses que tout le monde loupe ?

Accordez-vous du temps, de l’espace. Ce n’est pas pour rien que le mot accorder est en référence à la musique à votre instrument intérieur. Accorder du temps à votre esprit, à votre corps. ça veut pas dire non plus d’aller faire du sport. Dès qu’on vous parle d’accorder du temps, vous utilisez ce temps pour faire, toujours faire et faire et encore faire.

Pour vous voir, pour vous rencontrez, pour vous écoutez, pour vous sentir, pour vous toucher, pour vous gouter, pour vous aimez, ne faites rien !

ça se fait tout seul, alors :

ARRÊTEZ-VOUS !

et ne faites rien.

Bien à vous
Hervé

lesintuitions.com